Longue remontée le long des forêts de Laponie, bivouacs en pleine nature, parties de pêche en terre Sami…Nous faisons la connaissance de Seamus et Per, duo de pêcheurs à la mouche anglo-norvégien. Ainsi, nous agrémentons nos repas grâce à de jolies prises de saumons. Nous profitons de la proximité de notre bivouac avec la rivière Kalix pour mettre à profit l’utilisation de nos réserves d’eau avec filtration intégrée : efficace, facile d’utilisation, tout ce dont nous avons besoin. Nous mettons le cap vers l’île de Sommarøy avec une certaine excitation ; il s’agit du premier spot que nous avons sélectionné pour nos randonnées nautiques. Un des buts de notre road trip est de naviguer sur les lacs glaciaires avec nos deux kayaks trimarans. Depuis quelques jours maintenant, nous nous habituons à la présence de la lumière quasi permanente, ce qui donne lieu à des panoramas à couper le souffle. Les nuits sont de plus en plus fraîches et le lit dans le véhicule nous permet de dormir profondément et de récupérer des longues heures de route mais aussi en prévision des journées qui nous attendent.
Les premiers massifs alpins en bord de mer font leur apparition et les cimes enneigées sont de plus en plus présentes. Cols et ponts se succèdent ; nous approchons de la mer, l’humidité et la fraîcheur se font davantage sentir. Le soleil effleure les cîmes entre les voiles de nuages.
Après un dernier bivouac à Tromsø, notre premier terrain de jeu est maintenant face à nous, une des étapes de notre road trip. Nous sommes face à un chapelet d’îles, plus ou moins grandes, plus ou moins isolées ; il va falloir choisir notre cap. La fenêtre météo est favorable pour 48 :00 heures. Il n’y a donc pas de temps à perdre. Nous nous répartissons les tâches : on monte le bivouac devant le petit port de Sommarøy pour un accès facile avec nos kayaks, quelques prises de morues assurent une partie du repas en complément de nos plats préparés. Nous vérifions les recharges de nos batteries nécessaires pour assurer la sécurité et la communication à bord de nos deux embarcations. Notre panneau solaire et la batterie nomade Efoy fonctionnent à merveille, tout est OK.
Pendant que chacun rejoint son nid douillet, je peaufine l’organisation du lendemain : cap, marée, courants, vents, rien ne doit être laissé au hasard, la température de l’eau est inférieure à 10 degrés. Une autre aventure va bientôt commencer. Il est deux heures du matin, je suis happé par cette ambiance « magnétique », les couleurs offertes par ces couchers de soleil éphémères. C’est hypnotisant…
Après quelques heures de sommeil réparateur dans notre lit installé dans la Caravelle, nous voici tous affairés pour la mise à l’eau de nos kayaks. Et c’est parti pour 2 jours de robinsonnades nautiques dans l’archipel de Sommarøy.
Parcourez les photos de notre road trip…

Related Posts

Commentaires (0)

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse mail restera privée.*


[an error occurred while processing this directive]